Comment bien dormir et comment vaincre l’insomnie MAITRE MARABOUT NAGO

 

895522_orig

 

En plus de dormir le nombre d’heures suffisant pour permettre au corps de se reposer, voici quelques conseils importants qui pourront vous aider à améliorer votre sommeil afin qu’il soit de meilleure qualité.

Ces éléments font partie d’une bonne hygiène du sommeil et sont un atout supplémentaire pour un repos régénérateur.

Bien dormir est souvent une question de bon sens et voici pour vous quelques règles primordiales

Règle 1: veiller à faire une dépense énergétique suffisante durant la journée


L’exercice physique favorise le sommeil profond qui a pour fonction de rénover le corps physique.

Par exemple, une marche rapide de 30 minutes est suffisante pour combler les besoins en exercices quotidiens. La bicyclette, la natation et la gymnastique sont aussi facilement praticables par tous.

Règle 2 : s’exposer à la lumière vive le jour et dormir dans l’obscurité

Les contrastes lumineux déclenchent les cycles naturels d’éveil et de sommeil. Il est donc recommandé de prévoir des activités à l’extérieur ou près d’une fenêtre bien éclairée durant le jour et de s’assurer un lieu le plus sombre possible pour le sommeil.

La mélatonine ( hormone du sommeil où hormone somnifère) est sécrétée dans l’obscurité et régule les cycles sommeil / éveil.


Commentaire Solvital Pôle Santé : Le cycle jour / nuit rythme notre horloge biologique, c’est pourquoi, le simple fait de s’exposer à la lumière vive le jour et s’isoler dans l’obscurité totale la nuit est une question de bon sens pour bien dormir et ainsi vaincre l’insomnie.


Les lampes de luminothérapie permettent d’avoir la quantité optimale de lumière notamment pour les personnes qui travaillent où vivent à l’intérieur sous lumière artificielle. voir boutique

 

Règle 3 : éviter l’alcool, la caféine et la nicotine


L’alcool est un dépresseur qui diminue la qualité du sommeil, la caféine est un excitant qui empêche la venue de l’endormissement, et la nicotine est un stimulant qui provoque de nombreux éveils durant la nuit.

 

Règle 4 : aérer la chambre à coucher avant de dormir et abaisser la température


Il est recommandé de dormir entre 15 et 17°C. L’oxygénation de la chambre est nécessaire parce que le cerveau, étant hyperactif durant les rêves, exigera une surconsommation d’oxygène durant le sommeil paradoxal. Ensuite, le sommeil est plus régénérateur dans une pièce fraîche que dans un lieu surchauffé.

 

Règle 5 : se garder un moment de relaxation avant le sommeil


Cette période de transition permet de faire une coupure entre le stress de jour et la détente de nuit. Un état d’esprit calme induit au sommeil. Écouter une musique apaisante, lire ou méditer sont autant de moyens de calmer le mental agité par le stress quotidien.

 

Règle 6 : s’éveiller avant la sonnerie du réveil-matin

Ce retour naturel à la réalité évite un réveil brusque dans le milieu d’un cycle de sommeil profond. Le cerveau est plus alerte après un cycle naturel complété, celui du sommeil profond ou du sommeil paradoxal. Il suffit de se donner l’ordre de s’éveiller quelques minutes avant le réveil-matin. Cette suggestion ou programmation se fait avant d’aller au lit.


Commentaire Solvital Pôle Santé : le simulateur d’aube nous prépare au réveil et permet de quitter le sommeil paradoxal progressivement et sans stress.

 

Règle 7 : profiter des détentes diurnes pour diminuer la fatigue accumulée


La technique consiste à faire des pauses de 5 minutes chaque fois que la fatigue ou un coup de pompe se fait sentir. Le simple fait de fermer les yeux et de laisser divaguer la pensée produit une régénération instantanée. De plus, une courte sieste de 20 minutes après le repas du midi ou plus tard dans la journée permet une recharge rapide des énergies vitales.

En ajoutant un ou plusieurs de ces trucs à vos habitudes régulières, vous remarquerez que votre sommeil s’améliore petit à petit. Permettez-vous de faire d’abord des essais pour en vérifier l’efficacité, puis appliquer ces conseils pratiques selon vos besoins.

Comme chaque personne est constituée différemment, les besoins sont aussi individuels. Plus on s’observe, plus on découvre des moyens pour favoriser un meilleur repos. Que ce soit le jour par les détentes périodiques ou la nuit par un sommeil adapté à notre rythme personnel (couche-tôt ou couche-tard), nous pouvons devenir très créatif dans nos habitudes de sommeil. Grâce aux rêves, nous avons aussi la possibilité de développer notre créativité à un niveau encore plus efficace.

Maigrir grâce à la Mangue Africaine MAITRE NAGO

 

895522_orig

Qu'ets-ce que la mangue africaine ?

La mangue africaine est l’un des fruits sur lequel les chercheurs en nutrition se sont récemment penchés pour percer les mystères de ses nombreuses vertus.

Ces travaux ont permis de mettre à jour des propriétés très intéressantes pour l’aide à l’amaigrissement.

Comme pour de nombreux fruits appelés « superfruits », les premiers effets de la mangue africaine ont été d’abord observés chez les populations locales qui en mangent tous les jours.

Les tests ont confirmé que la mangue africaine pouvait augmenter le taux de leptine. Celui-ci est déjà connu depuis longtemps pour ses effets sur la réduction de l’appétit et du cholestérol.

La leptine est une hormone que le corps humain utilise pour contrôler naturellement le stockage des graisses.

La mangue africaine est également un stimulant de l’adiponectine, une hormone qui joue un rôle capital dans la combustion des graisses en agissant sur le métabolisme. La mangue africaine présente aussi des indications pour favoriser la digestion en plus de la satiété, car sa richesse en fibres est considérable.

Les produits à base de mangue africaine font partie des produits naturels qui favorisent l’amaigrissement et préviennent les risques de fatigue.

La mangue africaine est considérée comme l’un des fruits les plus prometteurs en matière d’effets coupe-faim et dans le secteur des brûleurs de graisse.

Quels sont les effets de la mangue africaine ?

La prise régulière de gélules dont le composant principal est l’extrait de mangue africaine a pour effet d’améliorer la production de ces hormones que sont la leptine et l’adiponectine.

Les personnes qui ont recours à la mangue africaine constatent que la perte de poids est plus rapide tout en ne subissant aucune perte de tonus car le fruit a une haute teneur en vitamines.

La mangue africaine est généralement utilisée par des personnes qui font un régime et qui éprouvent des difficultés à se sentir rassasiées. En diminuant l’appétit et en aidant la combustion des graisses, la mangue africaine permet de maigrir plus facilement sans effet secondaire.

Les autres effets connus de la mangue africaine concernent son pouvoir antioxydant et une meilleure élimination des toxines par l’organisme.

Qui utilise la mangue africaine ?

Bien sûr les produits fabriqués à partir de la mangue africaine sont consommés par les personnes qui essaient de perdre du poids mais ils sont aussi très appréciés des sportifs qui connaissent ce fruit parce que, particulièrement vitaminé, c’est un tremplin pour l’énergie.

Les compléments à base de mangue africaine sont aussi plébiscités par toutes celles et tous ceux qui veulent affiner leur silhouette après un régime.

Soit ils se remettent au sport ou en font plus intensément, soit ils veulent reprendre une alimentation plus diversifiée en réintégrant des aliments qu’ils avaient mis de côté mais sans reprendre un seul gramme.

La mangue africaine, c’est enfin un des tous premiers choix pour qui souhaite mieux prendre soin de sa forme et surveiller son poids sans avoir le temps nécessaire pour faire du sport.

Quoi faire pour améliorer nos odeurs indésirables

MAITRE MARABOUT  NAGO 

 

895522_orig

La transpiration se définit comme étant la sécrétion et l’élimination de la sueur par les pores de la peau. Ainsi donc, il est normal, que nous transpirions de temps à autre. Il arrive que durant cette transpiration, notre corps dégage une odeur que les gens autour de nous remarque.

 

Il ne s’agit pas la de l”odeur d’un bon parfum renommé mais la c’est une odeur forte, indisposant et qui fait que tous ceux la qui ont la [mal]chance de vous côtoyer sont obligés de se boucher les narines avec bien sur cette petite mimique qui vous fait sentir très petit.Et pourtant vous avez une hygiène corporelle irréprochable. Les meilleurs parfums, vous les utilisez ainsi que les meilleurs déodorants. Les bains fréquents, c’est votre quotidien.

D’où viennent nos odeurs?

 

 

L’odeur naturelle, dite primaire, est dégagée par les glandes sudoripares situées au niveau des aisselles (à l’âge de la puberté), de l’aine et parfois sous les seins pour les femmes. Cette odeur est simplement génétique, mais bien souvent c’est une question d’hygiène. Aux aisselles, l'odeur sécrétée par les glandes est accentuée par la présence de poils, qui retiennent les sécrétions et offrent un milieu propice à la multiplication des bactéries. L’épilation des aisselles résout en bonne partie ce problème. Aux pieds, cela entraîne la croissance de bactéries et de champignons.

 

Le port de chaussettes en fibre naturelle comme le coton aide grandement à l’absorption de l’humidité; laisser les pieds à l’air libre le plus souvent possible empêche le développement de bactéries.L’alimentation est aussi responsable de l’odeur. Il est vrai que l’ail donne une mauvaise haleine, mais bien plus, la peau en dégage l’odeur jusqu’à 24 heures suivant la consommation. Les épices tels le curry en grande quantité, produisent une odeur de peau très prononcée. Ce n’est pas tant une mauvaise odeur, mais bien une odeur que l’on apprécie ou pas. Une alimentation riche en viande engendre une odeur corporelle plus forte; urine, transpiration s’en ressentent. Au contraire, une alimentation riche en fruits diminuera l’odeur corporelle.

 

La sueur, contrairement à la croyance populaire, n'a pas d'odeur puisque ce n'est que de l'eau.

 

L’hygiène est adéquate et les odeurs persistent? Les problèmes médicaux liés à l’odeur sont détectables par votre praticien. Les adolescents disent souvent qu’ils «puent des pieds»; cette infection s’appelle kératolyse. Elle est caractérisée par des trous sur les pieds, plus ou moins profonds, la plante du pied devient blanche et ils dégagent une forte odeur. Une autre affection plus spécifique des adolescents, la triméthylaminurie, maladie génétique responsable d'une sudation excessive particulièrement nauséabonde.

 

Quoi faire pour améliorer nos odeurs indésirables?

 

Contact :

APPEL WHATSAPP GRATUIT

Email: mediumlucnago@gmail.com

Télephone 0022967159537


http://mediumfavi.canalblog.com/